ABUS SPIRITUELS CHRÉTIENS : charte à signer

 
 Méfiez-vous de l'Assemblée de Charisma......
ABUS SPIRITUELS CHRÉTIENS : charte à signer
Certaines assemblées peuvent paraitre sincère mais leurs agissements sont contraire a la Bible.
 
 

 
 
Note Michelle : un ami m'a transmis la charte que son église l'avait contraint à signer.
Comme il s'agit d'une très grande église de France, il a préféré garder l'anonymat par peur de représailles, mais a rajouté les commentaires que lui a inspirés cette charte, et surtout les effets que cela a produits dans sa vie et celle de sa famille, avant qu'il se décide de quitter cette église profondément meurtri... et dépouillé, après plusieurs années de fréquentation.
Car cette église qui promeut l'évangile de la prospérité fait effectivement la prospérité de ses conducteurs, mais certes pas celle de ses fidèles !
Cela m'a donné la chair de poule quand je l'ai lue, car tous les ingrédients des églises abusives sont dans cette charte, même si ces ingrédients sont habilement distillés au milieu de recommandations et exigences qui paraissent tout à fait chrétiennes et normales pour des gens appelés comme responsables. Mais ce n'est qu'une façade pour imposer des exigences qui conduisent à obéir aux hommes plutôt qu'à Dieu, et qui tendent même vers un véritable « décervelage », pratique commune à toutes les sectes !
Que les chrétiens à qui l'on demande de signer un engagement similaire, pour devenir responsables dans une église, s'enfuient en courant: ce n'est pas le Seigneur qu'on va les conduire à servir, mais des dominateurs qui vont les asservir !
 
Voici la charte – En rouge, les remarques de cette ancienne victime
Engagement sur l'honneur
C... Eglise...
Et
X.... (Prénom et nom)
Je veux personnellement m'engager à être responsable de département chez C... Eglise ...
Je le fais par mon propre choix* sans aucune influence ou pression de la part de ma famille, amis ou autres personnes.
*(Faux, j'ai subi beaucoup de pressions persuasives de la part de quelques responsables du style –« tu es quelqu'un d'extraordinaire, tu as du potentiel et des capacités etc.... ».
Je suis parfaitement conscient de toutes les exigences que ce ministère ( ?) me demandera dû à son haut niveau de responsabilité et d'engagement, notamment les spécificités de cet engagement sur l'honneur que j'assume aujourd'hui de ma propre initiative :

1.Je m'engage à vivre une vie digne de l'Evangile de Jésus-Christ, selon sa Parole et l'enseignement que je reçois dans l'église (quel enseignement ? Celui de la Parole de Dieu ou autre chose ?), sans être en scandale à personne ou une pierre d'achoppement par un style de vie contraire à l'Evangile, selon les enseignements que je reçois dans mon église.
Cela comprend entre autres :
Ne pas avoir des relations sexuelles avant ou en dehors du mariage ;
Ne pas avoir de vices (tabac, alcool, drogues, etc.) ;
Être un bon exemple vis-à-vis de la société (vivre dans le respect de la loi, payer mes taxes, etc.) ;
Ne pas vivre une vie double, hypocrite, de mensonge, dissimulée.

2.Je m'engage à vivre une vie délivrée de rébellion, désobéissance, cynisme, critiques et amertumes (comment être délivré de tout cela dans une assemblée qui ne pratique pas la délivrance ?). Je m'engage à m'éloigner de toute apparence de mal, à éviter les disputes, conflits ou autres choses qui puissent nuire à la paix ou à un bon esprit entre les gens. Je m'engage à ne pas provoquer des divisions ou à causer des ruptures et à ne pas former des groupes, soient-ils d'intérêts, d'opinions ou autres.
(Ce qui veut dire en clair que l'on doit rester fidèle à l'esprit de l'église -mais quel esprit ?- et à être le plus parfait possible pour ne pas risquer de la souiller !).

3.Je m'engage à avoir une seule parole où mon oui est oui et ne pas revenir en arrière dans mes engagements et mes paroles données et à m'éloigner de toute parole mensongère, de la duplicité de langage ou autres et de la dissimulation
(c'est une redite de ce qui est stipulé dans l'article 1.).

4.Je m'engage à être fidèle et loyal à mon homme de Dieu selon ses critères,
(et lui, à qui doit-il être fidèle ? Selon quels critères ? Ceux de la Bible ou bien des critères personnels ? Et de quelle fidélité s'agit-il ? De soumission à l'autorité spirituelle en place ? Mais alors à qui lui-même se soumet-il ?),
je m'engage à suivre et à servir la vision que Dieu lui a donnée et à travailler pour son accomplissement.
(qui doit-on suivre et servir, un homme, une vision ou Dieu lui-même ?).
Je m'engage à soutenir et servir en toutes choses le pasteur de l'église et ses autres responsables hiérarchiques
(on arrive là au n½ud du problème, qui doit servir qui ?),
dans les bons moments et dans les moments les plus délicats où il y aurait des conflits, des difficultés, de la persécution, etc.... je m'engage à recevoir avec douceur les instructions données et à garder à tout moment une attitude d'amour et d'honneur à leur égard.
En clair :  » tu n'as pas droit à contester quoi que ce soit »)

5.Je m'engage à servir les intérêts et la vision de l'Eglise C. et à ne rien faire pour mon bénéfice personnel. Je m'engage à ne pas rechercher un gain financier ni de l'influence occulte, mais de travailler pour l'avancement des projets de mon église.
Je m'engage à me dédier uniquement et exclusivement à la vision de l'Eglise C et de tous ses ministères, de tout mon c½ur, de toute mon âme, de toute ma pensée et de toutes mes forces.
(est-ce Dieu ou bien une vision et un ministère que l'on doit servir de tout son c½ur etc.... ? C'est une véritable parodie du premier commandement de Dieu, détourné au profit des dirigeants de cette église :
Deutéronome 6:5
Tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force.[...] 

6.Je m'engage à ne pas avoir des aspirations secrètes ou cachées à l'insu de mes responsables ou des ministères de l'Eglise C, qui n'aient rien à voir avec ma mission ou qui dérangeraient le bon esprit régnant et l'unité parmi les gens, provoquant la déception, reproches ou disputes.
(Cela débouche, dans la réalité, sur une véritable paranoïa...).

7.Je m'engage à être complètement loyal, fidèle à la vision, aux stratégies, aux personnes et aux façons de faire de mon église et cela non pas dans ma perspective mais selon ce qui est attendu de moi et ce qui m'est demandé.
(en fait, ce qu'on attend de moi, c'est d'être un individu parfaitement soumis et à la limite « décérébré » pour mieux être manipulé... on pense aux techniques de manipulation de certaines entreprises ou de la plupart des sectes.)

8.Je m'engage à ne faire ou commencer aucune autre ½uvre en dehors de l'Eglise C (soit-elle d'ordre spirituel, social, professionnelle, associative, etc.) à moins que cela ne me soit demandé par des responsables de l'Eglise C dans le but et dans le sens de suivre la stratégie que nous avons en tant que ministère.
Je m'engage à ne pas travailler pour une autre église, association ou groupe chrétien en dehors des activités de l'Eglise CJe m'engage à ne pas fonder ou promouvoir d'autres ½uvres ou structures, quelles qu'elles soient.
(Sans doute la peur d'être contaminé par le « mauvais esprit » qui règne dans les autres églises. Ce sont les responsables qui décident à notre place de ce qui est bon ou pas...belle façon d'encourager l'esprit d'initiative- qui doit être aussi un esprit mauvais !).
Note Michelle: l'interdiction de fréquenter d'autres églises ou d'autres chrétiens est typique des églises sectaires et abusives. On y trouve, d'abord, l'orgueil de penser qu' »en dehors d'elle, il n'est point de salut » – refrain bien connu ! Mais aussi quelque chose de plus grave: la crainte que les brebis sentent ailleurs un vent de liberté qu'elles ne trouvent pas dans leur église: il faut donc les enfermer et mettre beaucoup de barreaux autour d'elles !

9.Je m'engage à représenter fidèlement l'esprit et le message de l'Eglise C. Je m'engage à transmettre avec exactitude les enseignements reçus, sans torsion, ni détournement, ni ajouts. Je m'engage à démontrer en toutes choses l'esprit de l'église.
(de quel esprit s'agit-il ? De l'esprit d'une dénomination ou de l'Esprit de Dieu ? quant aux enseignements, on peut les considérer comme parfaits puisqu'il est interdit de les modifier...)

10.Je m'engage à ne pas fréquenter ou à être présent dans aucune autre réunion ou église chrétienne en dehors de l'Eglise C, si ce n'est pour suivre la stratégie de mon église et selon l'autorisation ou l'indication donnée dans ce sens par mes responsables hiérarchiques.
(Les termes employés de stratégie et hiérarchie, déjà mentionnés plus haut, dénotent bien que l'on a affaire à un système anti biblique basé sur le concept « pyramidal » que l'on retrouve dans le système des entreprises et des églises traditionnelles, d'autre part peut-on parler de stratégie quand il s'agit de mettre la Parole de Dieu en pratique ou bien est-on dans une logique tacticienne visant à vendre un produit ou à attirer des clients ?)

11.Je m'engage à honorer, respecter etsuivre les directives de mes responsables hiérarchiques et à recevoir leurs instructions et corrections dans un bon esprit et dans une attitude positive et constructive. Je m'engage à les suivre sans résistance, rébellion ou contradiction.
(Les maître-mots sont lâchés : résistance, rébellion...mais si je dois suivre à la lettre les directives de mes responsables, eux, de qui doivent-ils suivre les leurs ? En réalité je suis un mouton qui doit se laisser manipuler sans rien dire...).

12.Je m'engage à m'investir sur le long termeJe déclare n'avoir aucun autre plan ou but pour ma vie que de travailler pour l'accomplissement de la vision de l'Eglise C. Je m'engage à être responsable de département de l'Eglise C sur une longue période, jusqu'à la fin de ma vie.
(sans aucun doute le plus choquant des engagements...Et si le Seigneur a d'autres plans pour ma vie, que j'ai un appel d'évangéliste ou de pasteur ou autre, je suis condamné avec un tel engagement à désobéir à Dieu plutôt qu'aux hommes.. à vie !)

13.Je m'engage à travailler, à faire de mon mieux et non pas le strict minimum, pour que mon département et l'église en général progressent, évoluent et grandissent, quantitativement et qualitativement.

14.Je m'engage à consacrer le temps et l'effort nécessaires au développement de mon département et de l'église en général. Je m'engage à ne pas agir avec négligence, ni avec nonchalance, mais à donner le temps et l'effort nécessaires pour l'accomplissement des buts proposés.
(plutôt que « buts proposés » il vaudrait mieux parler de « buts imposés » car en réalité tout est basé sur les désidératas du pasteur et de ses responsables directs, sans qu'aucune concertation avec les « exécutants » n'ait jamais lieu véritablement...).

15.Je m'engage à faire un effort de formation personnelle dans le domaine de ma responsabilité. Je m'engage à acquérir les connaissances et capacités nécessaires, par l'étude personnelle et par tout autre moyen, afin d'acquérir un haut degré d'excellence.

16.Je m'engage à prendre mes vacances et à organiser mon temps en fonction des besoins de l'église et à respecter et suivre ses priorités et modes d'opérer.
(Plus de vie familiale possible... Je dois considérer que ma vie est subordonnée à celle de l'église. Esclavage ?).
Note Michelle: j'ai vu appliquer cela dans d'autres églises: cela conduisait à des désastres terribles: divorces, enfants livrés à eux-mêmes et entrant en rébellion ouverte contre Dieu qui leur « volait » leurs parents. Ou des épouses contraintes de travailler deux fois plus dans le monde pour que leurs enfants aient à manger, le père étant toujours fourré à l'église pour « assumer ses responsabilités ». Alors, je rappelle un avertissement de Paul :
1Timothée 5:8
Si quelqu'un n'a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu'un infidèle.[...] 

17.Je m'engage à être présent à toutes les réunions de l'église, de mon département, réunions de formation, séminaires, etc. où ma présence est nécessaire et utile selon les critères de mes responsables. Je m'engage à être présent à tous les cultes de dimanche (3 cultes), du vendredi soir, et à toutes les réunions où ma présence est requise.
Je m'engage à ne pas m'absenter plus de deux dimanches de suite, et à être présent dans l'église lors des fêtes de Pâques, Noël et de nouvelle année.
(cet hyper activisme fait que l'église devient très rapidement un fardeau très lourd à porter et finit par nuire à la vie familiale, la vie de couple et à la vie personnelle...de plus on est constamment soumis à la volonté et à la pression des responsables qui décident de tout à notre place).

18.Je m'engage à être toujours bien présenté en public. Je m'engage à me présenter de façon excellente, mais sobre, à ne jamais donner par mon apparence occasion de médire.
19.Je m'engage à être discret. Je m'engage à ne partager avec personne le déroulement des réunions de responsables, les sujets qui y sont abordés, les décisions ou positions qui y sont prises et à ne pas divulguer les détails de la vie personnelle d'autrui. Je m'engage à ne pas alimenter ni écouter de rumeurs.
(ici on cultive le goût du secret, preuve que peut-être certaines choses ne sont pas bonnes à connaître de tous... Ce manque de transparence est suspect et certainement peu conforme à ce que doit être une église locale normalement au service de tous, alors que dans ce cas, c'est au service de l'église – et non de Dieu- que les responsables doivent se dévouer sans compter).

20.Je m'engage à servir dans le domaine ou le département qui me sera confié, de tout mon c½ur, de toute mon âme et de bonne volonté, quelque soit ma préférence personnelle. Je m'engage à demeurer flexible et adaptable et à accepter de bon c½ur tous les changements qui pourront intervenir dans la nature de mes responsabilités.
(en bref nous devons devenir tellement soumis et manipulables que nous sommes prêts à accepter et à avaler n'importe quoi sous couvert d'obéissance à l'autorité...encore une preuve tangible de la perfidie qui se cache derrière tous ces engagements).

21.Je m'engage à avoir un temps de communion personnelle quotidien, de lecture de la Bible et de prière. Je m'engage à écouter régulièrement les cassettes de prédication de l'église.
(Comment est-ce possible avec tout ce à quoi on s'engage déjà ? Ironie de la situation, car, en réalité, c'est le seul engagement auquel on puisse demeurer fidèle, car il est pris sans aucune contrainte ni pression par celui qui vit véritablement en tant que disciple de Christ !!!).

22.Je m'engage à respecter et à suivre à la lettre tous les points de cet engagement, de toutes mes forces, à me battre pour les sauvegarder et les accomplir et à diriger ma vie basée sur eux et ce, quels que soient les évènements futurs de ma vie :mariage, paternité, changement d'emploi...
(Le seul véritable engagement que l'on ait à respecter est celui de suivre Jésus-Christ jusqu'au bout... et non un règlement intérieur d'une dénomination qui veut imposer ses propres règles de « bonne conduite », aussi fastidieuses qu'inutiles dans leur majorité.)
Je reconnais que si je n'assume pas mon engagement jusqu'au bout, je suis en train d'avoir une mauvaise attitude et un mauvais comportement en tant que chrétien, donnant ainsi un mauvais témoignage.
(On infantilise les candidats en les poussant à se culpabiliser au moindre faux pas. Pire, c'est de la crétinisation par la menace et l'intimidation, pas vraiment évangélique comme méthode !).
Si je n'assume pas mon engagement :
je reconnais que je suis en train d'être égoïste et de décevoir beaucoup de personnes ;
je reconnais qu'aucune excuse, prétexte ou raison n'est valable même si sur le coup je prétendrais que oui ;
je reconnais que je suis en train de violer un engagement ;
je reconnais que je suis en train de m'endurcir contre des principes qui pour moi étaient très clairs et spécifiques dès le commencement et que j'ai accepté de plein c½ur
(Ici on parle de principes humains qui n'ont vraiment rien à voir avec l'Evangile. Nous sommes au paroxysme de la manipulation mentale, donc de l'abus spirituel le plus total).


Pour résumer, face à un tel catalogue d'obligations qui ressemblent à du légalisme pur et dur, et qui met en avant davantage de soumission à des autorités humaines qu'à Dieu et à sa Parole, on est en droit de se demander si l'on a affaire à une église ou à autre chose...
Si le fait de vouloir servir Dieu au sein d'une communauté s'apparente à respecter en tous points et sans aucune faille un « édifiant » règlement intérieur- on se croirait à la CIA ou au FBI – on est en train de s'éloigner sûrement et inexorablement du pur et véritable Evangile pour se soumettre à des lois humaines aliénantes et destructrices.

 

Ce qui ressort de ce fatras pseudo spirituel tient en quelques mots :légalisme
manipulation (mentale, psychologique, spirituelle)
intimidation
culpabilisation
subordination
infantilisation (ou crétinisation...)
détournement (des vraies valeurs spirituelles)
étouffement (des dons personnels)
aliénation
dépersonnalisation
dé-socialisation
Puisse ce document (classé confidentiel par ses auteurs) servir de témoignage et contribuer à dévoiler- une fois de plus – ce qui peut se passer à l'intérieur de certaines assemblées, qui cependant paraissent belles et prospères, vues de dehors.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.92.141.211) if someone makes a complaint.

Report abuse